lundi, décembre 01, 2008

Déménagement, et période mouvementée

Le déménagement est fait. Cependant, cette période n'est pas si magique que cela.
Même si je suis très heureux d'être à lausanne, aux côtés de Jeff, cette période est lourde de stress. Le déménagement me cause encore beaucoup de soucis. En effet, je pensais être au clair depuis samedi passé, et il n'en est rien !
Le débarras de ma cave n'est pas encore fait, les pièces seront récupérées mercredi, jour de l'état des lieu par rétrobus, qui récupérera les pièces de trolleys stockées. Nunu est passée chez le vétérinaire pour stérilisation, et son nouveau logement semble lui plaire, même si elle éprouve quelques difficultés envers Mousse, le chartreux pourtant si gentil.
Le transbordement de mes affaires samedi avec un vieux camions Ford nous a pris beaucoup trop de temps, d'autant plus que nous ne savions pas trop l'utiliser ! La plate forme arrière étant difficile a utiliser au début. Mais je ne compte plus mes allers et retours de genève à Lausanne est vice-versa ! Emmaus devant passer demain matin récupérer le solde des meubles, un privé devant aussi venir démonter ma mezzanine vendue qu'hier....
Et ce n'est pas tout, car ma deuxième chatte se trouve encore à Genève, ou je l'amènerai à la SPA à contre-ceeur demain lors de ma pause. En effet, depuis sa jeunesse, elle ne ^s'est jamais habituée aux humains, je ne peux donc l'emmener avec moi, et cela me fait honte de l'abandonner là-bas.
Pour couronner le tout, ma tante Jeanette de Vallorbe est décédée ce week-end, ce décès diminue encore la famille cette année, après le décès de ma grand-mère cet été. Je me trouve alors avec une bonne dose de stresse et de fatigue, le tout apportant son lot de déprime, qui semble s'estomper ce soir. Malgré tout cela, il n'empêche que de bonnes périodes se sont aussi succédées au milieu de tout cela.

J'attends avec impatience de clore ce dossier compliqué, le 3 au soir, avec la remise des clefs lors de l'état des lieux. Noël approchant, je vais donc de ce pas m'engager dans cette période le plus vite possible. Ce soir il neige, ma vallée me manque et il me tarde de la retrouver rapidement !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

coucou
le 1er décembre enclenche le compte à rebours officiel de Noel, avec tout son cocktail de festivités et de friandises; d'illuminations aussi.
Dans ces conditions, comment ne pas envisager l'avenir avec optimisme ?
Je comprends toutefois ta grande peine pour Alexandra mais, comme tu le dis à juste titre, elle ne pourra jamais s'habituer aux humains, ni s'attacher à eux : tu as fait tout ce que tu as pu.
Enfin, j'aimerais t'offrir plus de réconfort encore, et le soutien dont tu as besoin aux moments délicats. Hélas, je ne le puis par moments. Je vais y consacrer des efforts spécifiques dès lors.
Toutefois, je suis particulièrement optimiste car nous fondons à présent un cocon fort chaleureux et proprice à l'épanouissement des individus, et aussi des animaux.
Doux mimis

Janine a dit…

Coucou Anthony,
C'est vrai que je ne suis pas accro à l'internet, ni à la lecture des blogs des uns et des autres. Mais, ce soir, j'ai décidé de faire un "saut" sur le tien. Je savais que tu déménageais ces jours et me doutais bien que cette page qui se tourne serait pleine de la promesse d'une nouvelle vie auprès de Jeff et dans un autre cadre, mais qu'elle comporterait aussi son lot de nostalgie, de stress lié au déménagement. Quitter son environnement familier, ses amis - même s'ils sont toujours là et présents en pensée quand ils ne peuvent pas l'être physiquement - c'est bouleversant. Je connais ton attachement à "ton coin de pays", à tes habitudes. C'est donc un pas important que tu franchis..., mais c'est pour "Grandir" encore Anthony. Et "Grandir" signifie ne pas rester statique, mais avancer, cheminer avec confiance sur la route de la Vie. Car de belles et bonnes choses t'attendent sur la route. Les regards vers le passé ne sont nécessaires et bénéfiques que lorsqu'ils permettent de "se dépasser" et d'aller de l'avant, enrichi des expériences passées. Ils sont négatifs s'ils mettent du plomb sous les semelles.

Je sais que tu vas prendre ce virage à 180 degrés avec le dynamisme qui te caractérise. Et Jeff sera à tes côtés, même dans ses absences.

Pourtant, je comprends ta peine aussi sur le plan familial puisque ta tante Jeannette a quitté ce plan terrestre. Je suis certaine qu'elle sera "présente" quelque part dans ta vie pour te transmettre des messages d'espoir et de confiance. Et, je partage aussi ton sentiment face à l'obligation d'abandonner l'une de tes minettes. J'imagine effectivement qu'il n'y a pas d'autre solution favorable. Et dis-toi que, peut-être, elle parviendra à s'acclimater à son nouvel environnement. Il peut y avoir de petits miracles parfois...

Anthony, nous nous verrons à l'occasion de Noël. Après ton déménagement stressant (on dit que cela équivaut au stress d'un deuil... et toi, tu vis plusieurs deuils en même temps et à plusieurs niveaux. Donc, c'est vrai, tu traverses une grande épreuve actuellement), il faudrait que tu prennes 2 ou 3 jours pour te reposer. Mais, te reposer vraiment... te poser en fait et écouter ta voix intérieure dans le silence ou accompagné d'une musique qui parle à ton coeur. Peut-être que ton Risoux serait le cadre idéal pour t'accueillir ?!

Bon courage et aussi plein de Lumière pour éclairer ta nouvelle route, pleine de promesses.

Bisous.
Janine