dimanche, mars 04, 2007

L'île de Pâques




"Des Dieux qui regardent les étoiles", telle est l'expression utilisée par de nombreux scientifiques et voyageurs. C'est en 1722, le jour de Pâques, que l'île fût découverte, dans l'océan Pacifique. La terre la plus proche se situe à plus de 3'800 km. Près de 900 Moaï sont construits, mais 500 d'entres-eux sont encore couchés dans le cratère du Rano raraku, le volcan de l'île. Comme si du jour au lendemain, toute vie avait disparu...

Ces statues mesurant de 2 à 15 mètres, et pesant environ 20 tonnes restent un mystère pour les scientifiques. Mais l'histoire se traduit comme cela :


Au début du 11 siècle, et jusqu'au 17ème, des clans s'affrontaient sur cette île. Les combats ne furent pas physiques, mais créatifs. Les clans s'acharnaient à construire toujours plus haut, toujours plus grand, des statues nommées Moaï, posées sur des Ahu ( stèles ). Plus les annèes passèrent et plus les statues furent élaborées. Pour les emmener au bord de lîle, des milliers d'arbres furent abattus. Si bien qu'au fil du temps, les oiseaux finirent par disparaître, et la nourriture manqua. Vers le 17ème, il n'y avait plus d'arbres, et les peuples devinrent canibales. Pour survivre et instaurer une hiérarchie, les hommes devaient nager jusqu'à l'île la plus proche afin de ramener un oeuf...et surtout de quoi manger. L'homme gagnant devint alors le Dieu de l'île.


Grâce à la découverte de cette île au 18ème siècle, les Pascuans purent prolonger leur vie, et sauver l'ile, qui aujourd'hui ne compte presque plus d'arbres. Cette île, et cette histoire me passionnent, et je rêve un jour, de franchir le sol de ce musée au grand air.

1 commentaire:

maryse a dit…

Bien Pierre, quand partons-nous?