mardi, septembre 08, 2009

Au Grand-Passage, 1er des Grands-Magasins Genevois




C'est en 1907 qu'ouvre le premier grand magasin Genevois « Au Grand-Passage « au coeur de la ville, sur la Place du Molard, rive gauche. Genève ne compte alors aucun vrai grand-magasin, et « Au Grand-Passage » sera la grande innovation commerciale de ce début de 20ème siècle. On y trouve de tout, du rayon ménage/home à la confection générale, en passant par le bricolage.

Au début, l'infrastructure intérieure était bien différente que celle d'aujourd'hui, sous le nom de Globus. En effet, la partie centrale du grand-magasin était ouverte, puis elle fût fermée et couverte plutard, afin de gagner en superficie. Dans les années 50', le groupe Suisse-Allemand Jelmoli achète les Grands-Magasins « Au Grand-Passage « au nombre de 2, et les « Innovation « situés à Lausanne et Morges. Cette acquisition est profitable aux deux groupes. Jelmoli accroît son chiffre d'affaire, et les « Au Grand-Passage / Innovation « voient leur avenir assuré. Jelmoli n'imposera pas son nom, car les deux grands-magasins sont trop appréciés par les Genevois et Lausannois.

Chaque entité fonctionne indépendamment. Les logos, couleurs ne changeront guère.
Le Grand-Passage était très apprécié des Genevois, car il avait de petites particularités étonnantes.
Le rayon zoo, avait la chance d'avoir une terrasse extérieure, permettant de présenter des animaux un peu spéciaux en grand-magasin. Des chèvres, lapins, cochons d'Inde, mais aussi poissons ou tortues, oiseaux et petites souris ! Il va de soi qu'une telle pratique serait impossible aujourd'hui pour plusieurs raisons !!! L'autre particularité appréciées des enfants : le toboggan descendant les étages jusqu'au rez-de-chaussée ! Le magasin n'ayant alors pas de sous-sol, le petit supermarché avait ses quartiers au 2ème étage. De petits caddies permettaient d'alléger son panier...
Mais le Grand-Passage était un magasin très actif, à Noël, le Père-Noël arrivait en traineau devant le magasin, sur la place du Molard, accompagnés de ses ânes. Une grande et sectaculaire crêche était alors visible au 2ème étage. Le tout exposé également dans les vitrines des rues Basses.

En 1967, le premier concurrent direct s'impose sur la rive droite. La Placette, magasin ultra-moderne de 7 étages ouvre ses portes. Et le Grand-Passage perd petit à petit de sa vigeur, même si de nos jours encore, un grand nombre de Genevois s'ennuient sans cette enseigne.

Malgré tout, le Grand-Passage engage 900 collaborateurs, et fort de son succès, ouvre une nouvelle succursale à Balexert en 1971, d'une envergure de 900m2 environ. Le magasin de Nyon marche bien. 1975, le 26 janvier, le Grand-Passage fait parler de lui, mais de manière tragique : un incendie d'une ampleur sans précédent dévaste le magasin du 2ème au 6ème étage. Il ne reste rien. Seul le rez-de-chaussée a résisté grâce à l'arrivée rapide des pompiers. Les 900 employés sont transférés soit vers d'autres succursales, soit employé au nettoyage du grand-magasin, ou attaché à des tris dans la halle louée pour l'occasion à Carouge. La halle de 8000m2 acceuille même un ordinateur, permettant de sauver des pièces administratives sur des micro-films ! Il est même étonnant que de souligner qu'un même sinistre, 2 ans auparavant avait débuté. Au même endroit et à la même date d'ailleurs !

1981, « Au Grand-Passage » s'agrandi encore. La nouvelle galerie marchande de Genève-Cornavin voit le jour, et le « Métro-Shopping « innaugure la 4 ème succursale du groupe. Il s'agira d'un magasin de 800m2 environ.

1992, fermeture de la succursale de Nyon. La succursale de Cornavin fermera au début des années 90. Les affaires se concentrent sur le magasin principal. Toutefois, le magasin changera petit à petit, et le zoo disparaîtra dans la fin des années nonantes.

Les affaires reprennent, et en 1995, un nouvel incendie éclate le 15 décembre, soir de la nocturne de Noël. La Galerie-Marchande reliant l'ABM au Grand-Passage prend feu. On dénombrera un mort, et des dizaines de blessés. La tragédie met un terme au magasin ABM au bon marché de la rue du Rhône, et cinéma ABC de la galerie. Le Grand-Passage doit procéder à une énorme liquidation qui bloquera 2 jours de suite la ville de Genève, tant les Genevois seront nombreux à venir voir la fin des 2 géants. Lors de ce sinistre, le Grand-Passage n'appartient plus à Jelmoli, il venait d'être vendu à Globus, il en était de même avec l' ABM. Le 14 novembre 1995, Le Grand-Passage changeait de mains.

Quelques mois plutard, la passation de pouvoir a lieu définitivement le 1er août 1996, L'enseigne du Grand-Passage n'aura que quelques mois à vivre, celle de Globus reprenant de manière définitive la place. Durant cette même année, la succursale de Balexert est fermée. La célèbre enseigne bleue et jaune disparaîtra de ce centre, lieu ou le « GP » avait élu domicile en 1971, dans des locaux modernes.

Aujourd'hui, Globus est bien installé dans ses locaux du centre-ville. Mais Genève a perdu une âme. Les événements se comptent sur les doigts d'une main, les animaux sont partis, le restaurant du 1er étage n'existe plus. Le célèbre toboggan a rendu l'âme il y a bien longtemps. Les rayons ne comptent plus de grands rayons jouets, bricolage, auto-shop etc... Et la grande terrasse d'ou l'on pouvait apercevoir le Lac a disparu, au grands regrets de ses fidèles Genevois.....



6 commentaires:

Anthony a dit…

Vous souvenez-vous du vieux monsieur habillé en ramoneur et portant un chapeau noir ? Il vendait des Tribolo devant le Grand-Passage....

Anonyme a dit…

Moi je me rappelle de la splendide terrasse au 7ème étage. Quelle vue magnifique!!!

C'était vraiment un grand magasin génial. Que de nostalgie!

Werner a dit…

Je me souviens des vitrines de Noel dans les annees 50, c'etait une tradition de faire la queue avec la foule pour defiler devant les vitrines.
Je me souvines aussi vaguement du ramoneur mais surtout d'un viellard jouant l'accordeon a cote de l'entree sur les rues Basses.

Josette von Dach a dit…


J'ai fait un apprentissage de commerce pendant 3 ans de 1959 à 1962 au GP comme on disait. J'ai passé dans 3 services administratifs, fait de la vente occasionnellement et nous étions obligés de participer un peu dans tous ce grand magasin

GROSCH Patrick a dit…

Bonjour. Je remets l'église au milieu du village :
Le 1er des grands magasins genevois ne s'appelait pas "Au Grand-Passage" mais Grosch & Greiff et se trouvait à la rue des Allemands 23-25 (débaptisée après la 1ère guerre mondiale et appelée depuis rue de la Confédération); ce n'est qu'en 1911 que les propriétaires (Grosch & Greiff) ont fait l'achat d'immeubles à la rue du Marché Nos 17 à 21, avant de mandater un architecte allemand pour construire un nouveau bâtiment dont la structure verticaliste est toujours visible aujourd'hui; ce magasin a été inauguré le 05.05.1913. Pendant la 1ère guierre mondiale, les chiffres d'affaires des sociétés anonymes, connues comme firmes allemandes, reculèrent fortement en Suisse romande. Le déclin des magasins Grosch & Greiff(7 au total, répartis en Suisse romande)s'acheva en 1920; le 31.05.1923, la société anonyme Grosch & Greiff fut modifiée en société immobilières des Maisons Neuves à Lausanne. Relevons que la société avait, en 1920 déjà, remit son commerce de Genève aux frères BIGAR qui constituèrent alors une S.A. et lui donnèrent le nom de "Au Grand Passage". Le nom de ce magasin fut d'ailleurs mis au concours avec un prix de 1'000.- à la clé. Sur des milliers de réponses, sept indiquaient "Grand Passage"; le gagnant fut tiré au sort.
Cordialement

Anthony a dit…

Merci, 1001 mercis pour toutes ces infos !!!